Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
etp-pratique.com

bien faire pour bien être

Bonjour,

 

Aujourd'hui, nous allons nous faire du bien (pas tous ensemble, hein !? J'aime les échanges sociaux et le rapprochement humain, mais quand même...🙄😂).

 

Hum, bref....je vous propose de parler aujourd'hui de développement personnel et de mettre en pratique une petite astuce, une chose relativement simple pour améliorer notre quotidien. J'appelle cela le "bien faire pour bien être". 🙂

Précision : je n'ai aucune prétention dans le domaine de la psychologie, tout ce dont je vais vous parler relève uniquement d'un vécu et d'expériences personnelles😉

 

Etre tolérant avec soi

 

Posez-vous les questions suivantes :

 

Je dois ou je ne dois pas ?

Je peux ou je ne peux pas ?

 

Nous n'avons pas toujours le pouvoir de décision. Parfois, des évènements de vie nous imposent des contraintes et des obligations.

Dans le cadre d'une maladie chronique, nous sommes obligés de suivre notre traitement, nous sommes obligés de faire nos séances de kiné, dialyse ou nos examens réguliers. Nous sommes contraints de nous adapter aux changements de vie provoqués par notre maladie... On peut marcher moins loin et moins vite, on se fatigue plus vite, on envisage une reconversion professionnelle...

 

Mais pour tout le reste ? Pour tout ce qui n'est pas vital et nécessaire à notre santé ? Qui nous oblige ? Qui nous contraint ? Personne à part nous !

C'est très bien de se fixer des objectifs et de faire le maximum pour les atteindre (c'est même primordial pour ce qui me concerne, c'est comme un besoin). C'est super de vouloir se dépasser et relever des défis, mais il faut aussi accepter le fait que nous ne sommes pas des "surhommes" ou des "surfemmes".

 

S'adapter, ce n'est pas échouer (en tous cas, je ne le vis pas comme cela).

A titre personnel, je me suis fixé comme objectif (entre autre) la rédaction et la publication d'un article de fond, en lien avec l'ETP chaque mercredi sur le blog. Personne ne m'y oblige, je ne suis pas rémunéré pour le faire et n'ai aucune obligation professionnelle pour cela. Je le fais par plaisir.

 

Cette semaine, mon état de santé n'est pas au top = très fatigué et grosses douleurs. 😞 Donc je m'adapte, je modifie mon article (je voulais vous parler d'un autre sujet qui demande pas mal de temps et de recherches). Je ne me blâme pas, parce que je me veux tolérant avec moi-même.

Si je n'appuie pas de moi-même sur le bouton "pause" (et je peux vous garantir que c'est compliqué pour moi, ça mouline en permanence dans la tête), je sais que je vais droit dans le mur.

Donc cette semaine, ce sera court, et je vais conclure ici cet article en vous conseillant simplement d'être tolérant avec vous-même. Dès lors qu'une situation n'est pas préjudiciable pour notre santé, il faut accepter de reporter, repousser ou modifier un but que l'on se fixe.

 

J'ai besoin de me fixer des objectifs !

J'aime relever des défis !

 

Mais je ne le ferai jamais au détriment de ma qualité de vie, parce que rien ne m'y oblige, donc je m'autorise à souffler, à prendre soin de moi. 🙂

 

 

Soyez tolérant avec vous-même et prenez soin de vous (aussi). 😉

 

Olivier

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article